Les Projets

 

Nos coopérations locales antérieures

 

I- Roman Jbanov :

            Il est à l’initiative du projet présenté ici. Voici en quelques mots son parcours professionnel.

Roman Jbanov est au départ de nationalité Russe. Il est né en 1976 en Ukraine. Il commence à jouer de l’accordéon basses chromatiques à l’âge de six ans. En 1988, alors âgé de douze ans, il quitte l’Ukraine et sa famille pour intégrer le lycée spécial attaché au conservatoire supérieur de Novossibirsk (Région de Sibérie) en Russie. Sa famille le rejoindra quelques années plus tard à Novossibirsk pour s’y installer définitivement. Les années suivantes il participe à de nombreux concours en Russie et se distingue déjà. En 1993, il se voit par exemple attribuer le prix de la culture et des arts pour ses programmes de concert à Novossibirsk.

    En 1997, Roman décide de partir en France, dans le Puy de Dôme, afin de poursuivre sa formation. En parallèle, il poursuit à distance ses cours du conservatoire supérieur de Novossibirsk et se rend deux fois par an en Russie pour passer ses examens. De même il continue de participer aux concours internationaux avec encore plus de succès. En 1997 il remporte le Trophée Mondial d’Accordéon à Andorre.

            A son arrivée en France, Roman Jbanov rencontre une jeune accordéoniste française, Dominique Emorine. Ils s’unissent et s’installent en 2007 à Saint-Julien Puy-Lavèze dans le Puy-de-Dôme. Ils ont aujourd’hui un enfant, Timour, âgé de 2ans.

Au-delà de leur vie de couple ils créent ensemble un duo d’accordéon aujourd’hui connu dans le monde entier, le Duo Paris-Moscou.  Ils effectuent depuis une dizaine d’années des tournées de concerts dans de nombreux pays (Danemark, Russie, Pologne, Chine, Finlande, Norvège, Italie, Yougoslavie, …). Aujourd’hui Dominique et Roman sont tous les deux professeurs d’accordéon.

             Depuis 1999, Roman Jbanov est le représentant officiel de la Russie au sein de La Confédération Mondiale de l’Accordéon chargée d’organiser chaque année le Trophée Mondial d’Accordéon et présidée actuellement par un professeur français, Frédéric Deschamps.

            En 2008, Roman Jbanov obtient la double nationalité Franco-Russe.

II- Artistes, professeurs et élèves russes reçus en France :

            1- Les élèves russes en stage en France :

            Depuis 1999, Roman Jbanov étant le représentant de la Russie au sein de la Confédération Mondiale de l’Accordéon, il a mis en place un système d’échange franco-russe qui a permis à plusieurs élèves russes de venir travailler quelques semaines en France accompagnés de leurs professeurs respectifs pour préparer le Trophée Mondial et d’autres échéances internationales. En voici quelques exemples :

            - 1999 : Denis Kozlov (Novossibirsk) prépare le Trophée Mondial qui a lieu en Espagne et remporte la 2ème place.

            - 2001 : Alexander Sniessar (Novossibirsk) prépare le Trophée Mondial qui a lieu à Lorient en France, le Concours International de Castelfidardo (Italie) et le Concours de Lanthane (Italie). Il remporte la 2ème place dans les trois concours en l’espace de deux semaines.

            - 2002 : Semion Chmelkov (Kemerovo) prépare le Trophée Mondial qui a lieu en Italie et remporte la 1ère place.

            - 2003 : Denis Chreiber prépare le Trophée Mondial qui a lieu à Saint Jacques de Compostelle (Espagne) et remporte la 5ème place.

            - 2003 à 2007 : Cinq années l’Auvergne accueille en Juin une délégation russe composée de trois à cinq élèves et de leurs professeurs tous originaires de la région de Samarra. Ces élèves sont sélectionnés durant le festival international d’accordéon de Samarra et leur voyage est pris en charge par l’organisateur de ce festival Sergueï Voitenko. Ces élèves préparent chaque année le Trophée Mondial.

            - 2008 : Sergueï Voitenko et les élèves qu’il a sélectionnés lors de l’édition 2008 de son festival se rendent à Toulouse pour recevoir des cours de Nicolas Massoutié, jeune professeur d’accordéo.

            - 2008 : Venue d’une délégation de Kemerovo (Sibérie) composée du duo Douzenko (deux jeunes accordéonistes russes) et de la directrice de leur école de musique. Le duo prépare le concours de Roubaix où il remporte le 1er prix.

            - Projet 2009 : Deux délégations russes devraient venir passer quelques jours dans notre région. Une en Mars composée d’une jeune élève de Nigégorod et de son professeur puis une en Septembre comptant un élève de Tcheliabinsk et son professeur. 

2- Les élèves russes candidats aux concours d’accordéon en France :

            Roman Jbanov a également permis la participation d’accordéonistes russes dans différents concours en France.

Concours de Montrond les Bains :

            Depuis quatre ans, chaque année, des élèves russes sont candidats au concours d’accordéon de Montrond les Bains, près de Saint-Etienne. C es élèves sont venus de différentes régions de la Russie : Minsk en Biélorussie, Saint-Pétersbourg, Kourgan. Un jumelage entre le concours de Montrond les Bains et le concours d’accordéon de Kourgan est d’ailleurs en ce moment même à l’étude.

Concours de Roubaix :

            Depuis 2007, Roman Jbanov a favorisé la venue d’accordéonistes au concours de Roubaix. La première année il s’agissait d’une délégation de la ville d’Ufa située en République Bachekéria et en 2008 c’est le duo Douzenko de Kemerovo, cité précédemment, qui ont porté les couleurs russes lors de cette compétition.

III- Artistes et élèves français en Russie :

            1- Concerts du Duo Paris-Moscou :

            En 2002, Dominique Emorine et Roman Jbanov, composant le duo Paris-Moscou, sont invités à se produire en Concert dans les villes de Novossibirsk et Saint-Pétersbourg. Pour la première fois dans l’histoire, l’accordéon dans son approche française fait son entrée en Russie. S’en suit plusieurs tournées de ce duo chaque année dans différentes régions de la Russie.  

 

            2- Festival de Samarra :

             Le festival de Samarra est devenu en quelques années une véritable institution dans le milieu international de l’accordéon.

            Il a été créé en 2002 par Roman Jbanov, Dominique Emorine et Sergueï Voitenko. A l’époque, Mr Voitenko invite simplement son ami Roman Jbanov et sa compagne Dominique Emorine a venir faire une tournée de concerts avec leur duo Paris-Moscou dans la ville de Samarra et sa région. Sergueï Voitenko contacte pour cela l’Alliance Française de Samarra qui lui apporte son soutien financier en prenant en charge le coût des billets d’avion. Devant le succès remporté par cette première tournée de concerts, les trois amis décident de renouveler l’expérience chaque année.

            Au fil du temps ce festival prend de l’ampleur. Son principe est toujours resté le même : faire venir des artistes étrangers, et en particulier français, en Russie et organiser une tournée de concerts dans la région de Samarra. La programmation s’étoffe au fil des ans et pour l’édition 2008 le festival ne comptait pas moins de quatre plateaux de concerts différents :

            - Alain Musichini, accordéoniste français renommé, et son quartet de jazz

            - Le duo de Guy Giuliano (jeune français de 19 ans) et de Joao Frade (Portugais, 23 ans)

            - Le duo russe Bayan Mix de Serguei Voitenko

            - Les vainqueurs du Trophée Mondial 2007 : Félicien Brut (21 ans, français), Mirko Jitkovitchi (18 ans, Serbe) et Ilda Balakovo (22 ans, russe). A noter que depuis plusieurs années le festival invite systématiquement les vainqueurs du dernier Trophée Mondial.

            Ces différents plateaux sont en concert chaque soir pendant une semaine dans des villes différentes : Samarra, Togliatti, Novokouillebichevsk, Tchapaïevsk, Portivissnievo, Siseragne, Otradeneï. Chaque soir les salles sont complètes (minimum 500 places) et le succès est au rendez-vous.

            Les artistes français ayant à ce jour participé à ce festival sont : Dominique Emorine, Eric Bouvelle, Nicolas Massoutié, Aurélien Noël, Sarah Vonau, Guy Giuliano, Stéphanie Méthot, Vincent Lhermet, Félicien Brut, Alain Musichini et son quartet de jazz.

             3- Le Trophée Mondial de l’Accordéon 2007 à Samarra :

 En 2007, pour la première fois dans l’histoire de l’accordéon, la Russie a été désignée pour organiser le Trophée Mondial, existant depuis 1951, qui s’est tenu dans la ville de Samarra. Cet évènement a été rendu possible suite à l’entrée en 2005 de Sergueï Voitenko (Organisateur Officiel) dans la Confédération Mondiale de l’Accordéon, institution chargée de l’organisation de cette compétition annuelle.

Les sélections nationales françaises désignant les candidats représentant la France lors de ce concours avaient retenu trois jeunes accordéonistes qui se sont donc rendu à Samarra en Novembre 2007 :

            - Pierre Laval : 18 ans, Reims, 3ème prix en catégorie junior

- Eric Allard-Jacquin : 17 ans, Grenoble, 2ème prix en catégorie junior

- Félicien Brut : 21 ans, Saint-Sauves d’Auvergne, Vainqueur de la catégorie Sénior

4- Grand Prix de Moscou :

             Tous les cinq ans se tient une autre compétition internationale à Moscou appelée Le Grand Prix de Moscou. En 2005 un jeune français était candidat, fait rare. Il s’agissait de Vincent Lhermet, natif de Clermont-Ferrand.

              5- Concours de Tcheliabinsk - Novembre 2008 :

             Depuis de nombreuses années, la ville de Tcheliabinsk organise une compétition annuelle d’accordéon appelée Coupe Friedrich Lips. Pour la première fois, en Novembre 2008, grâce à Roman Jbanov, deux français ont été candidats dans ce concours :

- Pierre Laval, 19 ans, Reims : 2ème prix en catégorie Sénior

- Félicien Brut, 21 ans, Saint-Sauves d’Auvergne : Vainqueur de la catégorie Sénior

             6- Concours - Festival de Novossibirsk - Janvier 2009 :

         Du 10 au 14 Janvier dernier avait lieu à Novossibirsk au centre culturel DKG le festival « Malanine ». Organisé depuis de nombreuses années ce festival accueillait pour la première fois en 2009, grâce à l’aide une fois encore de Roman Jbanov, deux jeunes accordéonistes français, Pierre Laval et Félicien Brut. Ces derniers ont donné une série de concert durant ces quelques jours :

- Le dimanche 11 Janvier : Concert dans la salle principale du centre DKG comptant plus de 700 spectateurs.

- Le Lundi 12 Janvier : Concert dans un club de Jazz de Novossibirsk

- Le Mardi 13 Janvier : Concert dans une école française de Novossibirsk

- Le Mercredi 14 Janvier : Participation au concert de clôture du festival au centre DKG

            Parallèlement au festival était organisé un concours. Pierre Laval, candidat dans la plus haute catégorie, a remporté le premier prix.

            Durant ces quelques jours à Novossibirsk, Roman Jbanov, Félicien Brut et Pierre Laval ont obtenu un rendez-vous avec le directeur de l’Alliance Française de Sibérie en vue de la préparation de ce projet de festival franco-russe en 2010 (voir conclusions de ce rendez-vous dans les chapitres III et IV).

 

           7- Echange culturel avec la ville de Kemerovo - Janvier 2009 :

             Suite au festival « Malanine », Roman, Félicien et Pierre se sont rendus à Kemerovo, ville toujours de Sibérie située à environ 400km de Novossibirsk.

            Ils ont été reçus durant la journée du 16 Janvier par différentes personnalités :

- La présidente de la fondation « Jeunes Talents » de la région de Kouzbas (région de Kemerovo).

C’est cette fondation qui avait financé le voyage du duo Douzenko en France en Octobre 2008.

- Le maire de la ville de Kemerovo

- La ministre des affaires culturelles et de la politique intérieure de la Région de Kouzbas

           La journée s’est poursuivie par la visite de l’Ecole de Musique Municipale N°1 de Kemerovo, une conférence de presse et par une master classe de Roman Jbanov destinée aux professeurs venant de toute la région de Sibérie sur les méthodes de travail françaises.

            Le 16 Janvier au soir, Félicien Brut et Pierre Laval ont donné un concert dans la salle de la Philharmonie de Kemerovo réunissant 570 auditeurs.

 IV- Conclusion :

             A travers ces quelques lignes, il est mis en évidence le rôle clé de Roman Jbanov dans l’établissement d’échanges culturels franco-russes déjà forts dans le domaine de l’accordéon. Ces expériences passées nous permettent d’imaginer sereinement un projet de festival de grande envergure pour 2010, forts des contacts déjà acquis entre nos deux pays.